mardi 4 juin à 19h00 (JEAN-JAURÈS)
MATIÈRES INSTABLES, IMAGES VARIABLES :

Programmation proposée par Rodolphe Olcèse dans le cadre du colloque "VARIABILITÉ, MUTATION, INSTABILITÉ DES CRÉATIONS CONTEMPORAINES" (CIEREC, UJM, Saint-Etienne) et du séminaire "L’ART TOUT CONTRE LA MACHINE"(Collège des Bernardins, Paris).

Qu’elle soit le fait d’une transformation des supports ou d’une évolution des appareils à même de les diffuser, la variabilité est devenue une détermination fondamentale de l’image en mouvement et de l’expérience que nous en faisons quotidiennement.
Les films proposés dans cette séance envisagent tous l’image comme une matière en devenir.
À la fois source et horizon des pratiques, l’image filmique est toujours déjà engagée dans un processus de transformation qui signale les potentialités innombrables qu’elle recèle et que les actes de création contribuent très largement à révéler.
Programmation proposée par Rodolphe Olcèse. _
“Romani Memory #I - Amintire” de Collectif Brèches - (2016, 10’).
“Satyagraha” de Jacques Peronte - (2009, 5’20").
“Trois ciné-tracts (Les films du monde)” de Frank Smith - (2018, 12/15’).
“Un archipel” de Clément Cogitore (2011, 10’).
“Hand-pick” de Marylène Negro (2016, 10’).
“I Turn Home” de Johanna Vaude (2017, 6’).
“Phantom” de Carole Nosella (2016, 4’).

En partenariat avec Le CIEREC, l’Université Jean Monnet et le Collège des Bernardins.

ENTRÉE À PRIX LIBRE

PDF - 1.4 Mo
PDF - 5.6 Mo

LE FILM DU MOIS DE MAI Fermer