IL EST À NOUVEAU UNE FOIS... :

Il est à nouveau une fois... le Méliès Jean-Jaurès !
On y est ! 13 ans jour pour jour après son ouverture (le 3 août 2006), vous allez découvrir votre cinéma totalement transformé et designé façon Art Déco, fin prêt à vous accueillir pour les nombreuses années de découvertes cinématographiques à venir.
Nous avons connu des montagnes russes émotionnelles ces derniers mois pour vous offrir un Méliès Jean-Jaurès pimpant et bath !
Tout n’a pas été de tout repos mais nous y sommes arrivés. Il y a eu des moments de doutes financiers, des imprévus, du stress, des questionnements, des choix douloureux à faire... mais pour nous, et vous allez le découvrir, cela en valait la peine.
L’équipe du Méliès (votre épicerie fine en Cinéma) tient tout d’abord à remercier Clémence Boyer (Architecte) & Phillipine Lemaire (Designer). Si elles avaient notre confiance depuis le début de cette aventure de rénovation, elles ont dépassé nos attentes en sublimant les salles par leur créativité et la richesse de leurs propositions.
Des poignées de portes aux moquettes vous allez en prendre plein les mirettes.
A la réalisation de leurs idées, nous souhaitons remercier les différents corps de métier présents sur ce chantier : en plâtrerie/peinture l’entreprise Pont (et particulièrement Stéphane), pour le carrelage Titane Iberia, la plomberie disposée par l’entreprise Rey, la serrurerie assurée par l’entreprise Jakubowski, la pose des moquettes prise en main par APM42 et Coutière revêtements (Fabien & Jean-Pierre, supers !), la menuiserie ciselée par Planforet (Jérôme !), la mise en conformité de notre système de sécurité incendie (SSI) étudiée par ABAC Ingenierie et changé par JL Systems/Optimum, le remplacement des fauteuils opéré par Kleslo, le travail sur les ascenseurs assuré par Loire Ascenseur, la mise aux normes Ad’ap diagnostiquée et suivie par Handigo (et spécialement Xavier), le bureau de contrôle Alpes Contrôles (Florent) et enfin notre super électricien et plus encore Jordi de Badiou Électricité... et l’ensemble des équipes des entreprises mentionnées.
Ces travaux n’auraient pas pu voir le jour sans un appui institutionnel.
Nous souhaitons remercier en premier lieu la Ville de Saint-Etienne pour son accompagnement : Monsieur le Maire Gaël Perdriau, son adjoint à la Culture Marc Chassaubéné, le Directeur des Affaires Culturelles Raphaël Jourjon, la chargée de mission Théâtre & Cinéma Marie Gillard, sans oublier Laurence Chazalon-Rotger.
Nous remercions ensuite le Centre National du Cinéma (CNC), notamment Xavier Lardoux, Lionel Bertinet, Corentin Bichet, Marion Golléty, Marion Perrin.
Et enfin l’Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Cutlurelles (IFCIC) en la personne de Sébastien Saunier.
Du très attendu Tarantino au film fleuve et dantesque du philippin Lav Diaz, du destin digne d’une tragédie grecque de "Maradona" aux premiers pas de cinéastes d’une actrice qui nous a tous fait rêver par sa mythique danse du ventre dans "La Graine et le Mulet", les nombreux films composant cette gazette d’août vous offrent la meilleure occasion pour venir voir par vous-même cette belle rénovation.
Nous tenons à vous préciser que comme dans tout chantier et aventure humaine, certaines choses ont pris du retard. D’ici mi-septembre vous apercevrez encore quelques améliorations ou compléments au niveau des toilettes, ascenseurs, salles, escaliers de sortie... nous en appelons à votre clémence et patience.
Autres réjouissances que nous ne pouvons vous cacher plus longtemps : le Méliès-Café s’est porté acquéreur du Nouai Borfa !
Après des travaux prévus en septembre/octobre (avec une façade recomposée), une toute nouvelle brasserie viendra s’adjoindre au Café et au Cinéma pour compléter l’offre Méliès. Cinéma, Brasserie & Café, c’est peut-être ça la vraie expérience 3D ?
Au Méliès, ensemble, on partage plus que du cinéma.
Pour les amoureux de la fête, vous pouvez déjà cocher dans vos agendas une semaine d’inauguration gustative et cinéphile du 27 novembre au 3 décembre.
Il est une fois le Cinéma !

Les Équipes du Méliès.


LE FILM DU MOIS D'AOÛT Fermer