LE FILM DU MOIS DE NOVEMBRE

“J’AI PERDU MON CORPS”
Film français de Jérémy Clapin - (2019 - 1h21min), avec les voix de Hakim Faris, Victoire Du Bois, Patrick d’Assumçao...

Plus qu’un coup de coeur c’est bien simple c’est un véritable coup de foudre que nous avons eu pour ce film. Faites nous confiance courez-y seul, en bande ou en famille vous passerez juste un moment formidable.

À Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps.
S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident.
Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire...

Sur le papier, raconter l’histoire d’une main coupée tentant de retrouver son corps n’a absolument rien d’évident et naturellement, seule l’animation pouvait réussir ce pari. Mais Jérémy Clapin passe l’épreuve avec brio et nous livre une œuvre enthousiasmante, palpitante, touchante, formellement très accomplie, d’une grande finesse, fraicheur et accessible à quasiment tous les âges.
Distingué avec ses courts comme “Skhizein” (plus de 90 prix dans le monde), Jérémy Clapin confirme brillamment, en passant au long métrage, son talent hors normes. Surfant avec une aisance déconcertante (en mêlant animation 3D et dessins 2D à la palette graphique) sur un excellent scénario co-écrit avec Guillaume Laurant (d’après le roman “Happy Hand” de ce dernier), le réalisateur marie à merveille sens du rythme et sensibilité, inventivité fourmillante et sens de l’épure, art de la transformation de la matière et jeu sur la temporalité, cadrage audacieux, délicatesse du traitement des détails et énergie brute des comics, cinéma fantastique et réalisme romantique.
Bref, "J’ai Perdu Mon Corps" est un film incontournable, capable de réconcilier même les plus récalcitrants avec le cinéma d’animation tant tout ici tient du superbe et tend vers le sublime.

LA BANDE ANNONCE DU FILM


LE FILM DU MOIS DE NOVEMBRE Fermer